Le Château
Le Pont Charles
Le Couvent Strahov
L'Horloge Astronomique
Le Quartier Juif
Vysehrad

 

Prague, la "ville aux cent clochers", située sur les bords de la rivière Vltava, a un charme fou, résultant de la réunion en 1784 de quatre villes médiévales, aujourd'hui les quatre "coeurs" de la capitale. Après l'effondrement du régime communiste, l'élection de Vaclav Havel, philosophe et dramaturge, a marqué l'entrée du pays dans une nouvelle ère de démocratie et de joyeuse liberté. La "vieille ville" (Staré Mesto) recèle d'innombrables chefs d'oeuvres architecturaux, comme l'extraordinaire "Place de la vieille ville" (Staromestske Namesti) et son horloge astronomique. La "ville nouvelle" (Nove Mesto) a, quant à elle, été le théâtre de nombreux événements historiques, dont le Printemps de Prague et la révolution de velours. Ce petit tour d'horizon ne saurait être complet sans évoquer le célèbre Pont St-Charles reliant Staré Mesto à Mala Strana ("Petit côté"). Bref Praha, coeur historique de la Bohême, est simplement idéale pour une escapade magique

< Retour au Sommaire

Nous avons ici une vue du château à partir du pont Charles. Le château est une forteresse qui entoure la cathédrale St Guy qui connue sa forme quasi-définitive au 15ème siècle.
Nous rentrons et découvrons de jolies cours dans cette véritable ville dans la ville.

Nous rentrons et découvrons de jolies cours dans cette véritable ville dans la ville.

Nous avons pris le ticket B qui vaut 110 Kc avec la carte ISIC. Ainsi, nous avons pu : Visiter la cathédrale en entier (l`extrémité étant payante). Cela est flamboyant

Monter en haut de la tour de la cathédrale Saint Guy ( 287 marches en colimaçon ) de laquelle nous avons un magnifique panorama sur la cour du château, le pont Charles, la Vltava, la ville, ... :

Ensuite nous avons visite l ancien palais royal qui a une première grande et belle pièce :

Souvent on peut y croiser Rivaldo.

 

Ruelle d`or : Jolie petite rue dont les petites maisons sont toutes de couleurs différentes, ce qui offre un panache visuel absolument typique et souvent émouvant.
Kafka, écrivain fétiche de la ville, auteur tourmenté ; entre autre des chef d`œuvres Le procès et Le château, a travaillé au numéro 22 en 1916 et 1917.
On peut y acheter plein de petits cadeaux pour sa famille, ou sa moitie,..
On peut également y pratiquer le tir a l`arbalète comme au temps des hommes a la cote de maille.

 

< Retour au Sommaire

Véritable symbole de cette ville musée avec son alignement sans appel de statues, ce pont joint la vieille ville au quartier du château, le Hradcany. Un poète a autrefois appelé le pont Charles "une bague au doigt de Prague". Certains jurent qu'ils ont entendu les statues converser entre elles après le départ des touristes (très nombreux).

Le pont fut construit sous le règne de Charles IV, au 14è siècle par l'architecte Petr Parlér, en remplacement d'une construction plus ancienne appelée pont Judith.

Très touristique avec des portraitistes, des peintres,l’ambiance rappelle celle de notre Montmartre,..

Un conseil d`ami: y aller tôt le matin pour pouvoir l`admirer sans touriste avec les couleurs de l`aube (à cinq heures du matin un jour de mi juillet, le rose rivalisait alors avec l`orange dans le ciel) et, si vous êtes sages et silencieux, vous les entendrez…

 

< Retour au Sommaire

Situe non loin du campus, nous pouvons y voir une magnifique et luxueuse bibliothèque ainsi que l`église Notre Dame avec ses deux gros clochers bien reconnaissables de loin et un plafond pour le moins original et baroque.

 

Cet édifice merveilleux a été fonde au XIIème siècle puis redécoré en baroque au XVIIème siècle.

La bibliothèque, entrée à 50 Kc avec la carte ISIC, on ne peut pas rentrer dans les salles mais on peut les voir des entrées de chacune. On peut y admirer une multitude de vieux livres ainsi que de beaux globes terrestres, la deuxième salle est un chef d’œuvre baroque exubérant décoré en 1671.

Derrière l’église on peut se balader dans un cloître très reposant :

En sortant par le nord-est on peut admirer une magnifique vue avec le château surplombant Prague de toute sa splendeur tel un aigle regardant sa proie.

 

< Retour au Sommaire

L'Horloge astronomique date du début du 15ème siècle. Outre l'heure, elle indique aussi le calendrier astronomique. Elle possède quatre figures mécaniques qui entrent en mouvement toutes les heures: le Turc avec sa mandoline; l'Homme riche avec sa bourse d'argent; la Vanité avec son miroir, tous les trois remuant la tête pour dire "non" à la Mort, qui répond "oui" et ouvre la bouche pour les appeler hors de ce monde.

 

< Retour au Sommaire

Le cimetière est à ne pas rater tant la disposition enchevêtrée marque les esprits. L’histoire nous saute au cœur. Les synagogues sont également très belles de l’extérieur et de l’intérieur. Le quartier est également très agréable avec l’avenue de Paris qui rejoint la place principal de la vieille ville.

 

< Retour au Sommaire

Forteresse érigée au sommet d’une colline verdoyante, ce fut le premier site du pouvoir à Prague (XI-XIIème siècle) avant d’être détrôné par le château actuel. Délicieux petit havre de paix constitué d’un jardin situé à coté de l’église St Pierre-St Paul et d’un cimetière où reposent Dvorak ainsi que Karel Capek le célèbre écrivain inventeur du mot « robot » (attention aux rayons laser). Si l’on se dirige vers la forteresse donnant sur la Vltava, on se voit offrir un magnifique panorama inédit sur la ville. De l’autre coté on peut admirer le sud de la ville.